Notre éthique

qui sommes nous - ethique 1

Sourires d’Enfants (SDE) est une association humanitaire française créée en 1996, qui fonctionne en France exclusivement avec des bénévoles.

Nos objectifs :

  • contribuer à l’amélioration des conditions de vie des enfants défavorisés
  • apporter une aide durable en impliquant les populations locales dans ses projets
  • assurer un fonctionnement autonome des structures mises en place, sans soutien extérieur

De 1996 à 2012, l’association a travaillé en faveur des minorités ethniques du centre et du nord du Vietnam. Depuis 2012, Sourires d’Enfants a démarré de nouveaux projets au Laos, dans la Province de Khammouane.

Sourires d’Enfants, c’est :

  • Une approche participative

Les projets de Sourires d’enfants proposent une approche communautaire participative, intégrant au maximum la population et les autorités locales.

  • La pérennité

Les actions de SDE s’inscrivent dans la durée : il est indispensable pour SDE de pérenniser l’éducation et la santé par des actions bénéficiant aux familles des enfants scolarisés.

  • Le respect des personnes

Sourires d’Enfants œuvre dans le respect de la culture des populations auxquelles elle vient en aide.

  • Une transparence financière

L’équipe française, constituée exclusivement de bénévoles, et l’équipe de nos correspondants implantés sur place agissent en professionnels et en toute transparence, notamment financière. 98% des fonds récoltés sont directement injectés dans les projets bénéficiant aux enfants des villages et à leurs familles. Les frais de fonctionnement et de communication en France sont réduits au minimum (de l’ordre de 4%).

photo bull - Copie

Lorsque nous développons un projet, notre première étape est d’intervenir auprès de la petite enfance par la construction d’une école maternelle dans un village éloigné qui n’en compte. L’ouverture de l’école s’accompagne de la mise en  place de cantines et de l’organisation de visites de prévention santé et de vaccination pour les élèves ainsi que l’ensemble des enfants de moins de 3 ans du village. Puis nous développons, en partenariat avec les acteurs locaux, des activités génératrices de revenus destinées à assurer l’autofinancement du fonctionnement des deux premiers volets du projet (ici jardin potager à l’arrière de l’école, atelier de tissage, élevage de grillons).