Les populations

Bien que de taille modeste, le Laos connaît une diversité ethnique aussi importante et variée que les pays voisins : il compte officiellement 49 groupes ethniques (seuls les groupes réunissant plus de 5 000 individus étant pris en compte). Les divisions en sous-groupes ethniques, clans, sous-clans et lignées amènent à une diversité supérieure à 130.

L’ethnie principale, les Lao, représente moins de 60 % de la population, ce qui donne une situation différente des pays voisins où la principale ethnie est fortement majoritaire, de l’ordre de plus de 80%, comme les Kinh au Vietnam ou les Han en Chine. Les 40% restant sont donc constitués d’une très grande pluralité de groupes ethniques que l’on classe de manière générale en trois groupes principaux en fonction de l’altitude de leur habitat :
Les Lao Lum, ou « Lao des plaines » (68 % de la population), dont fait partie l’ethnie lao proprement dite qui parle le laotien. Ils habitent des terres basses vallées, rives, rivières entre 200 et 400 mètres d’altitude.
Les Lao Theung ou « Lao des collines », (environ 20% de la population) : ils vivent sur les pentes des montagnes et les hautes vallées entre 300 et 900 mètres d’altitude. Certains se sont déplacés (ou ont été déplacés) en plaine sur des terres plus fertiles.
Les Lao Sung ou « Lao des sommets » (9 %), vivant dans des montagnes de haute altitude, groupe ethnique comprenant les H’Mong, principale ethnie minoritaire du pays et les Yao (ou Mien).

De manière plus scientifique, les ethnies du Laos peuvent être classées en 4 familles linguistiques :

  • La famille lao-taï contenant notamment l’ethnie principale lao. Cette famille linguistique correspond globalement aux Lao Lum et représente plus de 65% de la population du pays.
  • La famille hmong-mien (ou miao-yao) correspond aux Lao Sung qui utilisent des langues apparentées au chinois.
  • La famille sino-tibétaine rassemble des populations parlant des langues chinoises, surtout le long des frontières du nord.
  • La famille austro-asiatique correspond aux Lao Theung qui parlent surtout des langues môn-khmères.

La Province de Khammouane réunit les deux familles linguistiques lao-taï (essentiellement le long du Mékong) et môn-khmères. Il existe des sous-groupes ethniques dans la famille linguistiques lao-taï, notamment les Phoutaï concentrés dans la Province de Khammouane.